Avant j’étais motivé, maintenant je suis engagé.

16 avril 2018
Forrest Gump - Engagement

Je lisais tout dernièrement un article dans Les Echos parlant d’Engagement. L’ Engagement y était décrit comme LA priorité 2018 des dirigeants en citant Forbes, forcément ça pèse. Soit, je suis parfaitement aligné avec cette affirmation, mais absolument pas sur les explications données, ni sur les illustrations décrites.

N’étant pas en phase avec le contenu de l’article en question, je ne le partagerai évidemment pas. Je vais vous partager ma réflexion sur l’Engagement et sur mon expérience.

Motiver, indispensable mais pas suffisant.

Un salarié motivé donne son maximum pour atteindre ses propres objectifs et pour bien faire son job. Motiver ses salariés c’est donc indispensable. C’est très bien d’avoir des salariés motivés, c’est sans nul doute un sujet du moment incontournable pour attirer et fidéliser. Agir pour motiver c’est donc très bien et la grande tendance du bien-être en Entreprise qui illustre parfaitement la volonté de motiver est une bonne chose. Pourtant cette démarche doit s’inscrire dans un enjeu plus grand.

« Mouiller le maillot pour l’équipe »

Le salarié engagé, au-delà de ses objectifs personnels, a à cœur la réussite de l’Entreprise et y contribue en allant au-delà des actions décrites dans sa fiche de poste. L’Engagement c’est un sujet de fond qui a un effet de levier bien plus important sur la performance de l’Entreprise à long terme. Le salarié engagé croit en son entreprise, il a un attachement affectif, il perçoit le contexte business, la « big picture », il mouille le maillot pour l’équipe et est prêt à mettre un coup de boost dans les périodes charnières. En somme, il a envie de voir son entreprise, ses collègues et lui-même réussir.

Il ne faut pas confondre motivation et engagement car les 2 sont à un niveau d’enjeux différents.

Deux niveaux d’enjeux

L’enjeu derrière la motivation des salariés c’est de s’assurer que les objectifs fixés à chacun et au global soient atteints avec une mécanique simpliste mais efficace : plus la carotte est grande, plus l’objectif a de chance d’être atteint.

L’enjeu d’un Engagement fort est, en plus de créer les conditions d’une motivation certaine pour atteindre les objectifs, de créer une dynamique de groupe, d’équipe, un esprit de corps. Tous tournés vers la réussite de l’entreprise. (voir l’article sur la mémoire collective)

La motivation peut être pensée de manière individualiste ; chacun est motivé pour des raisons différentes (avantages, salaire, temps de travail, conditions de travail, acquisition de compétences…). L’Engagement est très collectif ; chacun fait bloc derrière une mission, une vision, un positionnement.

Pensant favoriser l’Engagement des salariés, les entreprises se mettent en 4 pour améliorer l’expérience des collaborateurs, le bien-être de leurs équipes, elles offrent des « prestations » dignes de clubs de vacances (voir l’article sur les salariés consommateurs). Elles finissent par proposer bon gré mal gré des avantages tels, que vous pourriez rester à vie dans cette entreprise juste parce qu’il sera devenu inconcevable de vivre/travailler sans ces avantages.

Retenir VS Engager

Je dis cela parce que c’est du vécu. J’étais très motivé dans mon ancienne expérience. Très bon salaire, belle voiture de fonction, bonnes conditions de travail, un bonstatut social… Bien que tout ait été construit pour me retenir et me retirer l’envie de partir. Je suis parti au bout de 20 mois : le temps de me rendre compte de l’engrenage dans lequel je mettais le doigt. Je n’étais pas engagé. D’autres y sont encore, « bons soldats » comme moi, motivés mais incapables de partir. Il ne s’agit pas d’un jugement, après tout il n’y a pas de mal à vouloir rester dans une situation confortable. Seulement, dans ce schéma, certains restent pour les mauvaises raisons et ne contribuent pas à la performance globale de l’Entreprise.

« Ne pas retenir à tout prix »

Un des écueils est donc là : confondre Engagement et Rétention. A trop retenir vos équipes pour les mauvaises raisons, vous pouvez les faire rester avec de mauvaises intentions. La marque employeur, l’expérience salarié, tous les efforts consentis peuvent donc servir le mauvais enjeu : vouloir retenir à tout prix.

Un sujet DG plus qu’un sujet RH

Je cherchais de l’Engagement. M’investir dans une entreprise et y rester parce que j’y trouve du sens. Je cherchais à m’investir d’une mission et porter une vision plus large. Je vous parle de mon job aujourd’hui en tant que directeur marketing de Nexenture. L’Engagement semble tomber sous le sens du fait d’une position davantage stratégique de surcroît dans une start-up où les actions de chacun ont des répercussions visibles à l’échelle de l’entreprise. Mais à tous les niveaux de l’Entreprise et quel que soit sa taille, l’Engagement peut et doit être une priorité. Article à venir : Pourquoi l’Engagement doit être la priorité du Dirigeant ?

L’Engagement c’est ce qui anime un dirigeant au quotidien, nous le savons bien car nous en rencontrons tous les jours. Il est sans aucun doute le plus engagé de tous les collaborateurs, que l’entreprise soit petite ou grande,. C’est justement ce qui lui permet d’embarquer son équipe sur sa vision et sa stratégie qu’il ait 5, 500, 5000 salariés. Il doit s’assurer que tous les cercles managériaux jusqu’au terrain soient aussi engagés. Pour cela il doit évidemment s’appuyer sur son équipe RH. Cette dernière doit s’assurer que l’Engagement perdure dans le temps, puisse se révéler, soit transmis dans toutes les strates. Elle doit aussi mesurer le décalage d’alignement avec le terrain et les disparités d’Engagement. Mais tout part du dirigeant.

L’Engagement est inversement proportionnel à la distance au DG.

Il faut garder présent à l’esprit que plus la distance (géographique ou hiérarchique) avec le centre de décision est grande plus les efforts à fournir pour que l’Engagement se révèle sont grands. C’est donc auprès des populations les plus éloignées (filiales internationales, usines, équipes terrain) que les efforts doivent être concentrés. Que l’on soit sur une ligne de production, dans un entrepôt, dans une agence, au siège, sur le terrain, tout le monde peut ressentir et exprimer de l’Engagement, au delà de savoir ce qui motive ses salariés, il faut trouver les leviers pour les engager.

Réussir à donner du sens, à partager une vision, à l’expliquer, à rassurer, à motiver, à faire confiance dans tous les métiers représentés dans l’entreprise. La différence d’Engagement global des salariés se fera à ce niveau et moins au niveau managérial ou top managérial.

Conscient que cet article ne donne pas toutes les clés pour répondre à la question qui vous taraude : C’est bien beau mais comment j’engage concrètement mes salariés ?

A suivre 🙂

Arnaud C.